JENA LEE – J’aimerais tellement (Clip Officiel)

Jeune artiste de 21 ans, JENA LEE est auteur compositeur et
interprète. Elle marque sa différence dans un genre nouveau et impose
son style : le EMO RNB

Adoptée au Chili à 9 mois puis élevée à Oloron Ste Marie dans les
Pyrénées Atlantiques, Jena apprend la musique avec pour seuls
instruments son magnétophone et un logiciel basique ; Autodidacte, elle
enregistre paroles et mélodies en « mimant » tous les instruments avec
sa voix.

Un de ses morceaux de jeunesse, « Banalité », attire l’attention d’un
éditeur, Vital Song, qui souhaite la signer. Les parents sont d’accord,
avec en bémol le rituel « Passe ton bac d’abord ».Jena l’obtient en
2005 et déménage définitivement à Paris en 2006.

En 2007, on la contacte pour participer à la création de l’album du
gagnant de l’émission Popstars. Elle finira par écrire et co-composer 5
titres sur l’album de Sheryfa Luna dont le single Quelque Part, vendu à
plus de 200 000 exemplaires, ainsi que Comme Avant, single en duo avec
Mathieu Edward.

En artiste complète, JENA LEE ne se veut pas simple auteur de chansons
"Ce que j’écris je le ressens, et j’ai envie de le faire ressentir avec
ma voix aussi". Forte de son expérience, elle veut aller plus loin que
« Quelque part » et révéler son coté obscur :

« Je suis un peu noire dans mes pensées. Je suis fascinée par la mort,
mais pas suicidaire pour autant. Je suis optimiste, mais avec un côté
nihiliste. Je n’arrive à écrire que quand je ne me sens pas bien. Il y
a toujours quelque chose qui me ronge le cœur ». L’essence même de ce
nouveau genre qu’est le EMO RNB.

Après avoir gagné L’Oxford Music Tour et un concert à la Boule Noire
elle s’incrit au concours Urban Music Nation et se retrouve finaliste à
Planète Rap sur Skyrock, où elle chante en live. Elle gagnera le
concours le 26 décembre 2008 et remporte un contrat avec le label
Mercury/Universal.

JENA LEE se remet vite au travail pour l’enregistrement de son 1er album.

Elle rencontre Bustafunk, qui réalise l’album; et c’est le guitariste
de Silmarils, Jimmy, qui amène ce son distinctif signature de ce EMO
RNB qu’elle a conçu et qu’elle porte sur ses épaules. Ainsi cette jeune
artiste co-réalise son premier album, entièrement conçu par elle à
partir des 80 titres qu’elle avait maquetté.

Le 1er album de Jena se veut pop, urbain et métal comme le mélange de
ses influences (Justin Timberlake, Britney Spears, Timbaland, Linkin
Park…) et l’ambiance des morceaux, souvent sombre, n’est jamais
désespérée. Jena : "Dans beaucoup de textes il y a des allusions à la
mort, mais à chaque fois il y a une touche d’espoir !"

Le premier single, «J’aimerais tellement », a connu dix versions avant
de trouver sa forme définitive. Pour l’illustrer, Jena a craqué sur
Benjamin, un dessinateur Chinois dont les mangas ressemblent à des
aquarelles photographiques.

Les innovations sonores du EMO RNB de JENA LEE trouvent un écho
graphique dans les animations de Benjamin, faisant du clip de
«J’aimerais tellement» une carte de visite idéale pour cette nouvelle
artiste… À part ? Pas vraiment : « Je ne veux pas être à part, c’est
ça le truc. Je veux que les gens se reconnaissent dans ce que je fais.
Ce que je vis, beaucoup de gens le vivent aussi ».

Une jeune fille comme les autres, une chanteuse qui ne ressemble à
personne : JENA LEE débarque, amenant avec elle son EMO RNB, marquée au
fer rouge des guitares et de l’émotion.
 

Cita

YouTube – Jena Lee – J’aimerais tellement (Clip Officiel)
http://jena-lee-official.skyrock.com/

Ce n’est qu’une larme, juste un reste du passé
dont je m’éloigne, qui ne cesse de me hanter
ce n’est qu’une lame, qui entaille mes pensées
je retrouve mon âme, ton regard me donne envie d’avancer

hey ho
laisse moi l’oublier
laisse moi l’effacer
pour mieux tout te donner

jaimerais tellement te dire ce que veux mon coeur
mais je n’ai pas les mots
jaimerais tellement te dire que je n’ai plus peur
mais ces mots sonnent faux
je dois tout recommencer une nouvelle fois
baby pardonne moi si je fais un faux pas
tu sais jaimerais tellement te dire ce que veut mon coeur
mais je n’ai plus les mots

j’ai peur de cette flamme qui avant toi ma brulé
tes yeux me désarment je n’ose plus les affronter
mes rêves se fanent, seul le temps pourra m’aider
mais quand tu t’éloigne, j’ai finalement envie de te voir rester

hey ho
tu sais me parler
tu sais m ecouter
Baby please let me
laisse moi juste me retrouver

chorus

bridge

j’aimerais tellement donner autant que toi
je trouverais les mots que tu attends pour toi

Je te demande, je te demande juste du temps.

jaimerais tellement te dire ce que veux mon coeur
mais je n’ai plus les mots
jaimerais tellement te dire que je n’ai plus peur
mais ces mots sonnent faux
je dois tout recommencer une nouvelle fois
baby pardonne moi si je fais un faux pas
tu sais jaimerais tellement te dire ce que veut mon coeur

et je trouverais les mots

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s