MASCULIN OU FÉMININ?

    MASCULIN
    OU FÉMININ????

 

Par exemple, le nom basse
est du genre féminin bien que désignant un individu de sexe mâle,
possesseur de ce type de voix (même phénomène pour : une
brute, une ordonnance, une sentinelle, une
vedette, une victime…). Inversement, le nom soprano
est du genre masculin bien que désignant (le plus souvent) un
individu de sexe féminin, possesseur de ce type de voix. On notera
également qu’un grand nombre de noms exclusivement masculins
peuvent désigner des humains de sexe féminin : un escroc,
un individu, un laideron, un mannequin, un
médecin, un témoin
  • Par
    ailleurs, un très grand nombre de noms
    d’animaux
    sexués

    ne possèdent qu’un genre. Par exemple, le nom
    phoque
    est exclusivement du genre masculin, tandis que le nom
    girafe
    est exclusivement du genre féminin.

  • Les noms des animaux asexués ainsi que ceux des choses
    inanimées ou abstraites
    possèdent un genre dont l’origine s’explique difficilement et qui
    paraît plutôt arbitraire : pourquoi le nom fauteuil
    est-il masculin, alors que le nom chaise est féminin ?
    Cette particularité est extrèmement difficile à maîtriser pour
    quiconque qui essaye d’apprendre le français comme langue seconde.
    Pierre Demaere sur son blog la-fin-du-francais à
    http://la-fin-du-francais.blogspot.com/
    propose des réformes essayant de régulariser la concordance
    orthographique. En effet, le <e> final détermine souvent le
    genre du nom (70% du temps). Pour mieux régulariser cette
    concordance (100%), il suggère –plutot– de tenir compte d’une
    concordance phonétique qui, elle, est beaucoup plus régulière et
    d’apporter d’autres changements mineurs.

  • Certains noms sont dits épicènes
    (c’est-à-dire que leur forme est la même pour les deux genres, une
    forme mixte, donc), et dans ce cas, seul le déterminant permet de
    préciser le genre :

Un enfant / une
enfant
  • D’autres noms possèdent un homonyme
    du genre opposé, et dans ce cas, le déterminant, en indiquant le
    genre, indique également le sens :

Un livre / une
livre ;
le physique / la
physique ;
un somme / une somme

  • Le
    français
    a apparemment deux genres : les noms sont soit
    masculins,
    soit
    féminins.
    Il a perdu de son ancêtre (le
    latin)
    l’usage de noms
    neutres,
    également présent dans d’autres langues (
    allemand,
    etc.).Seuls certains
    pronoms
    (
    ce,
    ceci, cela, ça, y, en, quelque chose, autrui
    …)
    ainsi que les formes
    verbales
    impersonnelles (
    infinitif,
    participe présent
    …)
    peuvent être considérés comme neutres.

  • Pour
    la plupart des noms le genre est arbitraire (
    La
    virilité. Une sentinelle
    ).
    Ce n’est que pour une partie des noms animés qu’il existe un lien
    entre le sexe et le genre (voir
    féminin
    des noms
    ).

    MASCULINS

    FÉMININS

    ÉPICENES

    aconit,
    aéronef, albâtre, alvéole, amalgame, ambre, antidote,
    antipode, antre, apogée, aréopage, armistice, asphalte,
    astérisque, augure, auspices, chrysanthème, éclair, effluve,
    emblème, éphémère, équinoxe, girofle, haltère, hémisphère,
    hyménée, ilote, jade, lignite, nimbe, obélisque, opprobre,
    ovule, pétale, planisphère, sépale, tentacule, tubercule…

    acné,
    acoustique, alcôve, algèbre, anagramme, antichambre, arrhes,
    atmosphère, autoroute, azalée, campanule, décalcomanie, ébène,
    échappatoire, écritoire, épigramme, épitaphe, équivoque,
    escarre, icône, interview, nacre, oasis, octave, orbite,
    oriflamme, réglisse, scolopendre..

    acrobate,
    architecte, artiste, camarade, concierge, élève, enfant,
    secrétaire…

    une
    girafe
    mâle.

 Il serait inutile, les règles souffrent de trop nombreuses
exceptions, de tenter une description du genre des noms représentant
des inanimés. Ce genre est dû à leurs origines et aux nombreuses
influences qu’ils ont subies. De nombreux noms changeant de genre au
cours de l’histoire mais

VOICI QUELQUES
RÈGLES QUI VOUS AIDERONT…..

*Les
noms des métaux sont également
masculins, tout comme les noms d’arbres
(sauf quelques arbrisseaux comme la vigne, l’aubépine,
la yeuse (= chêne vert), etc.)

*Mis à
part le droit, les noms des sciences sont généralement
féminins.

* Les
noms des pays, des régions
et des villes sont généralement
féminins s’ils finissent par -e
:la France, L’ Espagne, l’ Italie, la Normandie, la Galice, La
Corogne (
sauf le Mexique, le
Cambodge, le Zaïre…)

  • les terminaisons peuvent
    indiquer le genre des noms mais les exceptions sont nombreuses. Les
    terminaisons les plus courantes sont:

-Noms masculins

Noms féminins

age
(sauf page, plage, cage, image, nage, rage )

-al
(journal, amiral)

-ail
(travail )

-ement
(mouvement)

-eur
évoquant
un métier, une spécialité, une activité ou un objet

(docteur, professeur)

-isme (journalisme)

in
(masculin, féminin)

(e)
au
(bureau, noyau)

-et
(paquet)

-phone
(téléphone)

-is
(sauf fin, brebis, oasis, souris, etc.)

-oir
(soir)

-eil

-illon

-ier

-etc

-aison (comparaison,
maison)

-esse (richesse)

-aille, -eille, -ille (
sauf braille, quadrille, trille, etc)

-ance, -ence
(expéreince, balance )
sauf
silence

-ade
(sauf jade, etc.)

-ée (sauf lycée,
musée
, etc.)

-ité (qualité, égalité
)sauf participes passés

-ie (sociologie) sauf
génie, incendie, etc.

tion, -ation, -ition, -otion,
-ution
, etc. (question, population, équation )
sauf bastion

–ure (littérature,
fermeture )(
sauf augure,
bromure, cyanure, murmure,
etc)

-les noms abstraits en -eur
(sauf
bonheur, honneur,
etc.)

-ette
(raquette)

-aie

-ande

-aine

-etc

-Certains
noms sont masculins au singulier et féminins au pluriel: amour,
délice, orgue.

"Amour" est masculin au singulier et
féminin au pluriel (C’est triste un amour qui meurt. Il parle
toujours de ses premières amours
).

"Orgue" est masculin mais peut avoir un
emploi féminin pluriel, il désigne alors de façon emphatique un
seul instrument (Il a entendu un orgue jouer dans le lointain.
J’ai entendu les grandes orgues de la cathédrale
).

"Délice"
est masculin au singulier et féminin au pluriel.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s