LE PLURIEL DES ABRÉVIATIONS, DES NOMS TRONQUÉS ET DES SIGLES

Certaines abréviations redoublent leur lettre initiale
pour marquer le pluriel. D’autres, celles qui conservent la dernière
lettre du mot entier, prennent l’« s » du pluriel.
Mis à part ces cas particuliers, les abréviations orthographiques
restent habituellement invariables (les symboles des mesures, par
exemple, le sont toujours) :

M. (Monsieur) / MM.
(Messieurs) ; Mlle (Mademoiselle) / M
lles
(Mesdemoiselles) ; p.12-14 (pages 12 à 14) ; 100 km (cent
kilomètres) ; 20 € (vingt euros) ; 3 l (trois litres)…

Les sigles sont
normalement invariables, sauf s’ils sont écrits en minuscules (mais
il s’agit alors d’acronymes),
dans ce cas, ils sont ressentis comme des noms ordinaires et suivent
alors la règle de l’accord :

Un P.C. / deux P.C. ; un
RADAR / des RADAR ; un radar / des radar
s

Les mots tronqués prennent généralement la marque du
pluriel, surtout si leur lexicalisation est ressentie comme assurée :

Une télé / deux télés ;
une auto / des auto
s ; un extra / des
extra
s (des « extra » ? )…
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s